BELGISCHER COMIC ZUR KOLONIALGESCHICHTE DES KONGO – Africa Dreams – BD belge sur l’histoire coloniale du Congo

afrdream1_c_fr3hr


Nach ihren Comicserien (- was für in banales Wort für diese Kunst! -) “India Dreams” und “Dreams and War” verarbeiten die belgischen Autoren Jean-Francois und Maryse Charles nun zeichnerisch die Kolonialgeschichte des “Belgisch-Kongo” Leopolds II.
Die Bücher sind nicht auf deutsch, also übersetze ich die folgenden französischen Rezensionen nicht.
Der Link im Kästchen führt zu einer kleinen Videoreportage über das Projekt.
Story der “Comics”, kurz: gegen Ende des 19. Jahrhunderts zieht ein junger Missionar zu Fuß durch den Kongo, auf der Suche nach seinem von seiner Mutter und den Priestern totgesagten Vater. Der ist eine typische Kolonialisatorengestalt Leopolds, mit blutigen Händen und einigen Halbgeschwistern für den jungen Mann….
Das Werk hat dokumentarischen Charakter; der Handlungsbogen entstammt den Vitrinen des belgischen Kolonialmuseums “Musée d’Afrique centrale” und den Archiven des Maison Stanley, in Tervueren.
»»» Übersetzen Sie die empfohlenen frz Texte oder die ganzen Webseiten mit google-translator

DOCU-VIDEO:
Après leurs séries “India Dreams” et “War and Dreams”, les auteurs belges Jean-Francois et Maryse Charles se sont penchés sur l’une des pages sombres de l’histoire croisée belge et congolaise, celle du Congo colonisé, alors possession personnelle du Roi des Belges Léopold II.
Dans une BD très documentée, ils reconstituent précisément cette époque très controversée.
C’est le temps de la récolte intensive de caoutchouc, du travail forcé, et des exactions commises par les officiers de la Force publique. C’est aussi à ce moment que sont définies les frontières actuelles de la RDC. Le bilan reste très disputé mais on parle de centaines de milliers de morts, jusqu’à 10 millions…
durée : 2’20
auteur(s) – producteur(s) : Karine Barzegar, Ivana Jurisa, C. Harnoy

L’ombre du roi
Africa dreams, t.1

A la fin du XIXe, un jeune missionnaire part à la recherche de son père, de réputation sulfureuse, au fin fond du Congo belge. Episode pilote d’une aventure humaine et tragique, façon Au coeur des ténèbres…

L’histoire : Un bus scolaire est en visite au musée de Tervuren (en Belgique), dédié à l’Afrique centrale. Un des gamins est subjugué par la majesté des reconstitutions d’éléphants et par le buste du roi Léopold… Bien des années plus tôt, à la fin du XIXe siècle, au Congo oriental, un jeune adulte missionnaire avance seul dans la jungle, une valise à la main. Paul Delisle, brugeois d’origine, s’est lancé à la recherche d’Augustin, son père. Durant ses années de pension, enfant puis adolescent, il a cru sa mère et les prêtres, quand ils disaient qu’il était mort. Aujourd’hui, Paul désire comprendre les raisons de cet abandon et se rendant en son lieu d’exil, le Congo belge, récemment colonisé par le roi Léopold II. Néanmoins, le docteur Augustin Delisle pâtit d?une sale réputation en cette région reculée de la jungle : un aimable voisin lui déconseille même fortement de pousser jusqu’à sa plantation. On le dit alcoolique, rebelle à la discipline et à la morale, chatouilleux de la gâchette… Paul poursuit quand même, à pied, la mission qu’il s’est fixée. A l’arrivé, il est accueilli par une jeune femme qui se trouve être sa « belle-mère », un fusil au poing. Jenny a de personnalité et l’incite effectivement à prendre quelques précautions : son père s’est absenté pour quelques jours et il risquerait de lui tirer dessus en rentrant. En attendant, Paul fait la connaissance de 4 demi-frères, de 2 demi-soeurs et du boa domestique…
Ce qu’on en pense sur la planète BD :…..
Lire tout:
http://www.planetebd.com/BD/bande-dessinee-Africa%20dreams-9482.html

La bande dessinée se saisit de plus en plus souvent d?un devoir de mémoire. En juin 2010, le roi des Belges Albert II se rendra pour la première fois dans la République démocratique du Congo pour les célébrations du cinquantenaire de l?indépendance de cet État créé par le roi Léopold II en 1885. Quelques semaines avant, Casterman publie le premier volet d?Africa Dreams, qui évoque les sombres heures de la colonisation de cet immense Etat grand comme quatre fois la France ou quatre-vingt fois la Belgique. Un curieux pied de nez de l?éditeur accusé dans de nombreux pays de continuer à publier sans avertissement Tintin au Congo, paru à partir de 1930 en pleine période coloniale. Cette fois, les scénaristes Maryse et Jean-François Charles ont cherché à reconstituer de manière romancée mais très documentée cette page controversée de l’histoire coloniale belge…….
Lire tout:
http://bd75011.blogspot.com/2010/03/bd-africa-dreams-de-frederic-bihel-jean.html

Africadreams blogajo

La face sombre de Léopold II
Le Roi bâtisseur. Le Pharaon des Belges. Le souverain qui nous a donné ce Congo dont la Belgique ne voulait pas. Dans les manuels scolaires et l’histoire officielle, Léopold II a fait la grandeur et la richesse d?une jeune Belgique triomphante. Africa Dreams dessine sa face sombre. « Léopold II était un personnage éc?urant, confient Jean-François et Maryse Charles. Guidé par l’ambition personnelle, cet autocrate ne rêvait que d?être milliardaire. Sa force publique utilisait des cannibales pour surveiller les plantations de caoutchouc. Selon les sources, on a compté 5 à 10 millions de mains coupées parmi les travailleurs forcés. »
Le Roi du Congo et des Belges poussera même la « realpolitik » jusqu?à nommer gouverneur l’esclavagiste Tippu Tib, un trafiquant d’ivoire de Zanzibar… Jean-François et Maryse Charles livrent le vrai visage de cette tête couronnée sans morale dans une saga de bande dessinée en quatre tomes, mise en images par le Français Frédéric Bihel. Les lignes du scénario sortent directement des vitrines coloniales du Musée d’Afrique centrale et des archives de la Maison Stanley, à Tervueren…..
Lire tout:
http://blogs.lesoir.be/ketpaddle/2010/02/24/la-face-sombre-de-leopold-ii/

Leave a Reply