Der schöne schwarze Mann, ein Wilder, ein wildes Tier? – Le bel homme noir – un sauvage, animal sauvage?

Der folgende Artikel ist eine Leihgabe der Gastautorin soultrainC. Sie wirkt auch an dem englisch-deutschen Webprojekt “Attention & Respect” mit, wo ich den tollen Text entnommen habe.

C’est la co-autrice soultrainC, qui nous offre les versions anglaises et allemandes de ce superbe article. Elle participe aussi au projet bilingue en-de “Attention & Respect”.
La version francaise que vous lirez tout en bas est une traduction automatique-google, un peu ameliorée par moi.

Usain BoltUsain Bolt

“Überhaupt keine Frage: Usain Bolt ist ein ausgesprochen gut aussehender Mann, sein athletischer Körper spricht von Stärke und Ausdauer – bringt ganz sicher sehr viele Frauen dazu, den einen oder anderen sehnsuchtsvollen Gedanken zu verschwenden.

bannerwomenMan kann den Star-Athleten auch durchaus als Ikone sehen für die Schwarze Gesellschaft an sich, denn er ist Vorbild für Millionen junger Menschen in der Karibik, in den USA und vor allem in Afrika. Sie alle wollen glauben, dass man es wie Usain Bolt schaffen kann, den traurigen Alltag hinter sich zu lassen und erfolgreich, berühmt und reich werden kann – so sehr, dass sogar der (weiße) Rest der Welt neid- und sehnsuchtsvoll zurückbleiben muss…..”
=> weiterlesen bei der Autorin

ARTICLE, ENGLISH:
No question: Usain Bolt is a very good looking man, his athletic body does speak of strength and stamina – looking at him certainly a lot of women do waste the one or other longing thought.
One can surely also see this star-athlete as an icon of the Black Society itself, for he is a role-model for millions of young people in the Caribbean, the United States and maybe most of all in Africa. They all do want to believe that you can realy make it like Usain Bolt, leave behind the often sad everyday life and get successful, famous and rich – so much that even the (white) rest of the world is full of envy, longing for the same, but must stay behind……….

=> continue here

Le bel homme noir – un sauvage, animal sauvage?

Pas question: Usain Bolt est un très bel homme, son corps d’athlète, ne parlent de la force et l’endurance – en le regardant, sans doute beaucoup de femmes dépensent l’un désir ou d’autres pensées.

On peut sûrement voir aussi cette étoile-athlète comme une icône de la société Black lui-même, car il s’agit d’un rôle-modèle pour des millions de jeunes dans les Caraïbes, les États-Unis et, pour la plupart, peut-être de tous en Afrique. Ils ont tous envie de croire que vous pouvez vraiment faire comme Usain Bolt, laissant derrière eux la vie quotidienne souvent triste, et obtenir, avec le succès, la vie célèbre et riche – à tel point que même le reste (blanc) du monde est plein d’envie, du même désir, mais doit rester derrière.

Projections de ce genre sont une partie de la base sur laquelle de nombreux Black Stars ont bâti leur renommée dans le monde – parce que «seulement» avec talent, l’ambition et une volonté de fer, un statut comme celui-ci ne peut guère être attrappé et gardé, c’est du moins très peu probable. Il est donc très compréhensible que certaines de ces étoiles brillent aussi clairement que possible, aussi longtemps que le battage médiatique autour d’eux persiste. Pour faire de la publicité, quand on est l’un des acceptés, suivant les facons possibles d’aujourd’hui, ainsi que la disponibilité permanente de la presse internationale.

Jusqu’ici, tout va bien. Mais que peut faire se vendre pour de l’argent – dont il a sans aucun doute plus qu’abondant maintenant – un super-bel homme super-célèbre et très renommé, d’être commercialisé dans le monde entier comme un animal sauvage? Est-ce cela, le rôle-modèle que Usain Bolt veut montrer aux enfants et aux jeunes de ce monde?

L’homme noir, un animal, la vapeur lui sortant de partout, avec des vêtements qui pendent de son corps – l’image de la danse chaude (et avoir des relations sexuelles) avec les Noirs est déjà clairement superposée par l’implication d’un animal-copulation, violent, le sexe sans règles, peut-être le viol.

Le seul mot qui semble quelque peu semblable pour ce commerce actuel, autrement tout à fait muet, mot qui est constamment répété, est “bestial” (“animalistic”)- le nom du nouveau parfum de la société Puma, mis sur le marché mondial juste au moment même où la Coupe du Monde est dans l’Afrique.
Les cadres supérieurs de l’entreprise dans les étages supérieurs ne savent pas que le viol est l’un des problèmes les plus terribles et nombreux en Afrique aujourd’hui? N’est-ce pas, que cette multinationale déjà fait assez d’argent avec la Coupe du Monde elle-même (comme l’un des sponsors)?

Les hommes noirs – tout comme blanc, jaune ou rouge – peuvent absolument TOUT reussir: étoiles, modèles de rôle, des célébrités, des athlètes, des présidents, des enseignants, des pères et des amateurs. Tout comme les violeurs et les assassins, en Afrique et ailleurs. C’est juste la nature de l’humanité, partout dans le monde.

Et c’est pourquoi les hommes noirs – peu importe de ce que L’on en dit ne peuvent pas être bestial – pas un “animal”, et non animale.

Parce qu’ils sont humains.

Et nous, les humains – contrairement aux animaux – avons la raison (ratio) de sorte que nous avons la possibilité de prendre des décisions et des choix – pour nous-mêmes et pour nos vies, qui sont parfois si grandes (important?) Qu’ils ont un impact sur la vie des autres.

Ne le sais-tu pas, Usain Brother?

Leave a Reply