WM 2014: ALGERIEN TRÄUMT nach HISTORISCHEM SIEG gg SÜDKOREA – Mondial: l’Algérie s’offre un succès historique et peut rêver

Des supporteurs algériens dans les tribunes du stade de Porto Alegre lors de la victoire de l'Algéri

Südkorea – Algerien 2:4 – Furiose Algerier träumen vom Achtelfinale
22.06.2014 http://www.sportschau.de/fifawm2014/
Algerien darf auf die erste Achtelfinal-Teilnahme bei einer WM hoffen. Die “Wüstenfüchse” spielten wie verwandelt und gewannen in einer torreichen Partie gegen Südkorea.
DEUTSCHER ARTIKEL WEITER UNTER DEN UNTEREN FOTOS

VIDEO:
2* Highlights, Tore, Goals http://www.sportschau.de/fifawm2014/video/videosuedkoreagegenalgeriendiehoehepunkte102.html
http://www.zdf.de/ZDFmediathek/beitrag/video/2181370
LIVE-TICKER DE, LIVEBLOG FR
http://www.rfi.fr/afrique-foot/20140622-liveblog-algerie-coree-sud-football-coupe-monde-2014-bresil-halilhodzic/
http://www1.sportschau.de/sportschau_specials/layout/php/ticker/index.phtml?tid=2390&event=13290

=> => => WM 2014: DIE 5 AFRIKANISCHEN MANNSCHAFTEN – TEAMPORTRAITS GHANA, ALGERIEN, ELFENBEINKÜSTE, NIGERIA, KAMERUN – Mondial 2014 les 5 équipes africaines

=> MORE FUßBALL – FOOTBALL in AFRIKANEWS ARCHIV
=> SOUVENIR WM 2010 SÜDAFRIKA – 110 articles – MONDIAL 2010 AFRIQUE DU SUD

1. Mondial: l’Algérie s’offre un succès historique et peut rêver
Porto Alegre (Brésil) (AFP) – 22.06.2014 22:01
L’Algérie s’est offert le droit de rêver à sa toute première qualification pour les huitièmes du Mondial grâce à une victoire historique devant la Corée du Sud (4-2) dimanche à Porto Alegre, 32 ans après le dernier succès des Fennecs en Coupe du monde. Métamorphosée par rapport à l’équipe qui s’était écroulée devant la Belgique mardi (2-1), la sélection algérienne a rapidement pris l’avantage grâce à un but de pur avant-centre d’Islam Slimani (26), également passeur pour Abdelmoumene Djabou sur le troisième but (38).

Abdelmoumene Djabou marque après un une-deux avec Islam Brahimi à la 38e mn, l’Algérie mène 3-0
Das 3:0 von Abdelmoumene Djabou
Abdelmoumene Djabou marque après un une-deux avec Islam Brahimi à la 38e mn, l’Algérie mène 3-0, foto reuters

Rafik Halliche, sur corner (28), puis Yacine Brahimi, au bout d’une action splendide (62), ont alourdi la note et les Algériens, avec un football intense et emballant, ont étouffé des Coréens qui se sont réveillés trop tard avec des buts de Son Heung-min (50) et Koo Ja-cheol (72).
Premier pays du continent africain à marquer quatre buts dans un même match du Mondial, l’Algérie (3 points) est désormais deuxième du groupe H derrière la Belgique (6 points), déjà qualifiée. Un nul la semaine prochaine contre la Russie pourrait même pratiquement lui suffire à se qualifier en huitième de finale.
Ce serait une première, mais ces Fennecs-là ont peut-être passé un cap: ils n’avaient plus gagné dans un Mondial depuis 1982, une longue traversée du désert qui s’est achevée dimanche au stade Beira-Rio.
Le sélectionneur bosnien de l’Algérie, Vahid Halilhodzic, avait introduit cinq changements par rapport aux titulaires battus par la Belgique, alors que son homologue sud-coréen Hong Myung-bo avait reconduit à l’identique l’équipe qui avait neutralisé la Russie (1-1).
– Les Coréens muets en première période –
Critiqué pour l’attitude très défensive de ses hommes face aux Belges, “Coach Vahid” a pris cette fois des décisions payantes: Djabou et Brahimi ont étincelé avec leur science du dribble. Quant à Slimani, il a pesé sur la défense coréenne par ses courses et son jeu aérien.
C’est d’ailleurs l’attaquant du Sporting Portugal qui a trouvé la faille dans un début de match à sens unique. Bien lancé dans l’espace, Slimani a résisté à deux défenseurs et trompé le gardien coréen de près (26).
Dans la foulée, Rafik Halliche a doublé la mise d’une tête puissante sur corner (28) avant que Djabou, bien servi par Slimani dans la surface, ne marque le but du 3-0 (38).
Tranchants, techniques, appliqués, les Algériens ont pris l’ascendant au milieu, avec de belles combinaisons du trio Brahimi-Bentaleb-Feghouli. Au point que la Corée du Sud n’a pas adressé la moindre frappe en première période !
Mais les choses ont changé après la pause: plus agressifs, les Coréens ont réduit le score à la 50e minute, Son Heung-min glissant le ballon entre les jambes du gardien algérien Rais M’Bolhi, qui a été sollicité peu après pour détourner une jolie frappe de Ki Sung-yueng (60).
C’est le moment qu’ont choisi les “Espagnols” Feghouli (Valence) et Brahimi (Grenade) pour livrer une action d’école dans les petits espaces: une-deux dans la surface et conclusion parfaite de Brahimi (62).
Malgré un second but du capitaine Koo à 20 minutes de la fin (72) et des jambes visiblement lourdes, les Algériens ont ensuite résisté, puis exulté au coup de sifflet final. Mais pour eux, le plus beau reste peut-être à venir.
© 2014 AFP

2. L’Algérie s’impose avec la manière face à Corée du Sud (4-2)
par RFI, AFP 22.06.2014 http://www.rfi.fr/afrique-foot/
Après une 1ère mi-temps de rêve conclue sur une avance de 3-0, l’Algérie s’est un peu relâchée après la pause face à la réaction d’une équipe coréenne complètement dépassée durant les 45 ptremières minutes. Grâce à leur victoire 4-2, les Fennecs s’emparent de la 2e place du groupe H et se qualifieront s’ils ne perdent pas jeudi contre la Russie (20h00 TU).
L’Algérie s’est offert le droit de rêver à sa toute première qualification pour les huitièmes du Mondial grâce à une victoire historique devant la Corée du Sud (4-2) dimanche à Porto Alegre, 32 ans après le dernier succès des Fennecs en Coupe du monde. Métamorphosée par rapport à l’équipe qui s’était écroulée devant la Belgique mardi (2-1), la sélection algérienne a rapidement pris l’avantage grâce à un but de pur avant-centre d’Islam Slimani (26e), également passeur pour Abdelmoumene Djabou sur le troisième but (38).
Un mi-temps de rêve
Rafik Halliche, sur corner (28e), puis Yacine Brahimi, au bout d’une action splendide (62e), ont alourdi la note et les Algériens, avec un football intense et emballant, ont étouffé des Coréens qui se sont réveillés trop tard avec des buts de Son Heung-min (50e) et Koo Ja-cheol (72e). Premier pays du continent africain à marquer quatre buts dans un même match du Mondial, l’Algérie (3 points) est désormais deuxième du groupe H derrière la Belgique (6 points), déjà qualifiée. Un nul la semaine prochaine contre la Russie pourrait même pratiquement lui suffire à se qualifier en huitième de finale.
Ce serait une première, mais ces Fennecs-là ont peut-être passé un cap: ils n’avaient plus gagné dans un Mondial depuis 1982, une longue traversée du désert qui s’est achevée dimanche au stade Beira-Rio. Le sélectionneur bosnien de l’Algérie, Vahid Halilhodzic, avait procédé à cinq changements par rapport aux titulaires battus par la Belgique, alors que son homologue sud-coréen Hong Myung-bo avait reconduit à l’identique l’équipe qui avait neutralisé la Russie (1-1).
Critiqué pour l’attitude très défensive de ses hommes face aux Belges, « Coach Vahid » a pris cette fois des décisions payantes: Djabou et Brahimi ont brillé avec leur science du dribble. Quant à Slimani, il a pesé sur la défense coréenne par ses courses et son jeu aérien. C’est d’ailleurs l’attaquant du Sporting Portugal qui a trouvé la faille dans un début de match à sens unique. Bien lancé dans l’espace, Slimani a résisté à deux défenseurs et trompé le gardien coréen de près (26e).
Dans la foulée, Rafik Halliche a doublé la mise d’une tête puissante sur corner (28e) avant que Djabou, bien servi par Slimani dans la surface, ne marque le but du 3-0 (38e). Tranchants, techniques, appliqués, les Algériens ont pris l’ascendant au milieu, avec de belles combinaisons du trio Brahimi-Bentaleb-Feghouli. Au point que la Corée du Sud n’a pas adressé la moindre frappe en première période !
Belle réaction coréenne
Mais les choses ont changé après la pause: plus agressifs, les Coréens ont réduit le score à la 50e minute, Son Heung-min glissant le ballon entre les jambes du gardien algérien Rais M’Bolhi, qui a été sollicité peu après pour détourner une jolie frappe de Ki Sung-yueng (60 »). C’est alors que les « Espagnols » Feghouli (Valence) et Brahimi (Grenade) ont admirablement combiné pour livrer une action d’école dans les petits espaces: une-deux dans la surface et conclusion parfaite de Brahimi (62e).
Malgré un second but du capitaine Koo à 20 minutes de la fin (72e) et des jambes visiblement lourdes, les Algériens ont ensuite résisté, puis exulté au coup de sifflet final. Mais pour eux, le plus beau reste peut-être à venir. Mathématiquement, l’Algérie à désormais 50 % de chances d’aller en huitième de finale. Une victoire face aux Russes lui assurerait la qualification à coup sûr, de même qu’un match nul, à moins que les Coréens ne battent les Belges en refaisant leur déficit au goal-average (actuellement +1 pour l’Algérie et – 2 pour les Asiatiques). L’Algérie peut même terminer 1ère du groupe H si elle bat la Russie et que la Corée du Sud bat la Belgique jeudi prochain.

3. Les Fennecs veulent désormais écrire l’histoire
par Farid Achache 23.06.2014 http://www.rfi.fr/afrique-foot/
Voilà trente-deux ans que le peuple algérien attendait une victoire en Coupe du monde. Et face à la Corée du Sud, les Fennecs ont enfin réussi l’exploit. Comme l’avait promis hier en conférence Vahid Halilhodzic, la statistique est désormais effacée. La Russie sera leur prochain adversaire. Une qualification pour le second tour est désormais possible.
De notre envoyé spécial à Porto Alegre,
Et si tout cela n’était qu’un début ? Métamorphosée par rapport à l’équipe qui s’était écroulée devant la Belgique mardi dernier (2-1), la sélection algérienne a rapidement pris l’avantage grâce à un but de pur avant-centre d’Islam Slimani (26e). « Je suis là pour aider mon équipe. Que ce soit moi ou un autre, il fallait marquer », lance Slimani, élu l’homme du match. A côté de lui, Vahid Halilhodzic, le coach, savoure. « Même si nous avons mal commencé contre la Belgique, notre objectif c’est de vivre un huitième de finale », dit Slimani.
Bougherra : « C’est génial de jouer en Coupe du monde, dans un stade plein »
Dimanche soir, les joueurs algériens avaient le sourire. Une longue traversée du désert s’est achevée au stade Beira-Rio de Porto Alegre. A part Nabil Ghilas, très remonté contre la presse algérienne, qu’il accuse d’écrire n’importe quoi. Quelques instants après cette altercation, qui a médusé nos confrères brésiliens, Madjid Bougherra a tenu à calmer le jeu. Pourquoi gâcher une telle fête ? « C’est génial de jouer en Coupe du monde dans un stade plein. Je suis heureux de représenter mon pays », explique le capitaine des Fennecs, qui souligne la bonne première mi-temps. « La force de notre équipe c’est le collectif. Je félicite les joueurs. La première période était parfaite », tient à dire Vahid Halilhodzic. « On a osé. On s’est dit, ça passe ou ça casse », raconte volontiers Bougherra.
« Le match contre la Russie sera décisif pour nous. Ce sera comme une petite finale », précise Yacine Brahimi, le quatrième buteur de cette soirée inoubliable pour les supporters. Rafik Halliche qui inscrit un but de la tête a bien du mal à trouver ses mots. « Après avoir beaucoup travaillé, c’est une belle récompense pour moi, ma famille et toutes les personnes qui m’aiment ». L’Algérie est le premier pays du continent africain à marquer quatre buts dans un même match du Mondial.
Sofiane Feghouli : « Quand on opte pour la sélection, on doit se donner à fond »
« On a joué différemment contre les Coréens. Je pense que tous les spectateurs ont pris du plaisir pendant cette rencontre. Aujourd’hui, on est deuxième de notre groupe et il reste un match difficile contre une équipe de Russie que l’on respecte. Il faut maintenant bien récupérer », analyse Sofiane Feghouli. Avec les Fennecs, le joueur du FC Valence déçoit rarement. Face à la Corée du Sud, il a encore une fois montré toute son abnégation. « L’Algérie c’est mes origines. C’est une fierté de jouer pour eux et de porter ce maillot. Je vais tout faire pour entrer dans l’histoire. Quand on opte pour la sélection, on doit se donner à fond ».
Repos, concentration et travail. Voilà les ingrédients pour espérer un huitième de finale historique au Brésil. Jeudi 26 juin, à Curitiba, il faudra confirmer contre les Russes.

– AFRIKANEWS ARCHIV –
jetzt auch auf
FACEBOOK

Revivez ce match en images
Bilder dieser Partie
http://www.sportschau.de/fifawm2014/nachrichten/bilder-vom-spiel-suedkorea-gegen-algerien100.html
http://www.rfi.fr/afrique-foot/20140623-retrouvez-algerie-coree-sud-images/

slimane dpaL'attaquant sud-coréen Koo Ja-Cheol, auteur du deuxième but lors du match perdu contre l'Algérie, leLe milieu algérien Yacine Brahimi (d) célèbre son but avec son capitaine Madjid Bougherra ainsi que Slimane, dpa
L’attaquant sud-coréen Koo Ja-Cheol, auteur du deuxième but lors du match perdu contre l’Algérie, le 22 juin 2014, à Porto Alegre
Le milieu algérien Yacine Brahimi (d) célèbre son but avec son capitaine Madjid Bougherra ainsi que Rafik Halliche (g) et Islam Slimani (2e g), également buteurs lors de la victoire contre la Corée du Sud (4-2), le 22 juin 2014, à Porto Alegre
afp.com – Pedro Ugarte

Südkorea – Algerien 2:4 – Furiose Algerier träumen vom Achtelfinale
22.06.2014 http://www.sportschau.de/fifawm2014/
Algerien darf auf die erste Achtelfinal-Teilnahme bei einer WM hoffen. Die “Wüstenfüchse” spielten wie verwandelt und gewannen in einer torreichen Partie gegen Südkorea.
Dank des 4:2-Erfolgs rücken die Nordafrikaner auf den zweiten Platz der Gruppe H vor und können nun im nächsten Spiel gegen Russland den Einzug in die K.o.-Runde klar machen. Es wäre der erste Achtelfinaleinzug einer algerischen Mannschaft bei einem Weltturnier. Möglicher Gegner in der Runde der letzten 16: Deutschland. “Der Sieg bedeutet uns sehr viel. Wir widmen ihn dem algerischen Volk. Für uns ist nun alles möglich”, sagte Algeriens Coach Vahid Halilhodzic.
Mannschaft kräftig durchgemischt
Die Algerier waren nach dem schüchternen Auftakt gegen Belgien (1:2) nicht wiederzuekennen. Halilhodzic hatte seine Mannschaft kräftig durchgemischt und gleich fünf neue Spieler in die Startelf gegen Südkorea beordert. Das zeigte Wirkung und zwar positiv. Schon nach zehn Minuten hatten die Nordafrikaner mehr Torabschlüsse aufzuweisen als im gesamten Match gegen die Belgier. Sogar einen Elfmeter hätten sie in der Anfangsphase bekommen müssen. Doch Schiedsrichter Roldan, der schon Mexiko zwei Treffer gegen Kamerun aberkannte, sah ein Foul an Stürmer Feghouli in der 4. Minute nicht.
Später brauchten die Algerier das Eingreifen des Spielleiters aus Kolumbien nicht mehr. In der 26. Minute schickte Medjani seinen Teamkollegen Slimani mit einem langen Ball aus der eigenen Hälfte auf die Reise. Der Benfica-Stürmer schüttelte Hong und Kim ab und ließ dann auch Keeper Jung keine Chance. Damit nicht genug: Zwei Minuten später wuchtete Innenverteidiger Halliche in bester Mats-Hummels-Manier einen Eckball ins Tor. Wieder schauten die Koreaner nur zu.
Kurze Hoffnung durch Son
Die Algerier spielten nach dem Doppelschlag wie aufgedreht. Südkorea präsentierte sich dagegen völlig von der Rolle. Vor allem die Deckung um Abwehrchef Hong vom Bundesligisten FC Augsburg verdiente diese Bezeichnung nicht. Eine katastrophale Kopfabwehr von Hong brachte Slimane in Position. Seine Vorarbeit nutzte Djabou zum 3:0 in der 38. Minute. Die neu in Team gerückten Slimane und Djabou rechtfertigten ihr Startelfdebüt bei dieser WM nicht nur in dieser Szene.

Leave a Reply